- Page 2

  • Le Conseil d’Etat rappelle que toute dérogation à la mise en accessibilité doit être justifiée

    faire face.jpgC’est une décision importante qu’a rendu, le 22 juin, le Conseil d’Etat en vue de l’objectif d’une France accessible. La plus haute juridiction administrative a estimé qu’une collectivité territoriale ne pouvait arguer d’un « coût global trop élevé » pour ne pas rendre accessible ses réseaux de transport. Mais qu’elle devait justifier « au cas par cas », sa décision de ne pas aménager tel ou tel arrêt de bus, par exemple, en raison « d'un obstacle de nature technique impossible à surmonter ou qui ne pourrait être surmonté qu'au prix d'aménagements spéciaux d'un coût manifestement hors de proportion avec le coût habituellement supporté pour rendre accessible » ce type d’ouvrage.  « Cette décision va être publiée au recueil Lebon, qui diffuse les décisions du Conseil d’Etat appelées à faire jurisprudence », se félicite Nicolas Mérille, conseiller national à l’APF.

    Lire la suite

  • Marie-Arlette Carlotti prend aussi en charge la lutte contre l'exclusion

    faire face.jpgMarie-Arlette Carlotti a pris du galon. La ministre déléguée aux personnes handicapées est désormais aussi en charge de la lutte contre l’exclusion dans le second gouvernement Ayrault, dont la composition a été annoncée jeudi 21 juin. Une nouvelle attribution qui fait figure de récompense pour celle qui a remporté aux élections législatives du 17 juin, à Marseille, une victoire aussi difficile qu'importante pour le PS en vue des élections municipales de 2014. Le périmètre de son champ d’action n’a pas encore été précisé, mais la lutte contre l’exclusion recouvre traditionnellement les politiques d’aide aux personnes en situation de grande précarité, dont les sans abri.

    A noter aussi, le changement de dénomination de la ministre chargée des personnes âgées et de la dépendance, Michèle Delaunay, qui devient ministre chargée des personnes âgées et de l’autonomie. Ce qui ne la dispensera pas de devoir mener à bien la réforme de la dépendance tant attendue... Franck Seuret - Photo service photographique de Matignon

  • Ecole et handicap : la revue N’autre école défend l’inclusion scolaire

    faire face.jpgN’autre école, la revue de la fédération CNT des travailleurs de l’éducation, consacre son numéro d’été à l’école et au handicap. Un numéro pour dire, arguments et expériences à l'appui, que si l’enfant handicapé a toute sa place à l’école depuis la loi de 2005, il a fallu et il faudra encore batailler pour permettre à l'institution et à ses acteurs de s'adapter à tous les élèves, plutôt que de laisser de côté celles et ceux qui diffèrent des normes.

    Au programme de ce numéro spécial : des questionnements d’enseignants (Comment penser le handicap ?, Former et se former à l’école inclusive ?…), des témoignages de parents sur leur "parcours du combattant" pour scolariser leur enfant en situation de handicap et la présentation par des professionnels de différents dispositifs (unité localisée d’inclusion primaire, service de soins et d’éducation spéciale à domicile…). Enfin, cerise sur le gâteau, la revue est illustrée par les adhérents en situation de handicap de l’association Personimages.

    Revue N’autre école n° 32, 4 €. Contact : 33, rue des Vignoles - 75020 Paris - nautrecole@cnt-f.org

    A noter que le magazine Faire Face de septembre proposera, lui aussi, un dossier sur l’école mais avec un angle tout à fait différent. Après avoir fait le point sur l’inclusion scolaire des enfants en situation de handicap en cette rentrée 2012, en pointant les avancées et les manques, il donnera la parole aux enfants. Ils nous raconteront leur parcours, la manière dont s’est passée leur inclusion, comment ils vivent l’école au quotidien. Katia Rouff