• Handicap : plus de 950 000 allocataires de l’AAH en 2011

    faire face.jpgLa hausse se poursuit. Le nombre de bénéficiaires de l’allocation adulte handicapé (AAH) a encore crû de 4,6% pour atteindre 957 000, selonLes Echos qui a eu connaissance de documents élaborés par le ministère des Finances.

    Depuis sa création en 1987, il n’a cessé de gonfler. Jusqu’au début des années 2000, l’augmentation des effectifs était essentiellement liée à celle des allocataires âgés de 45 à 59 ans, avec l’arrivée des générations nombreuses issues du baby-boom dans cette tranche d’âge (le risque de handicap augmente avec l’âge). Mais depuis 2007, la croissance est surtout due aux effets du plan de revalorisation de 25% sur cinq ans de l’AAH lancé cette année-là par Nicolas Sarkozy.

     

    7,2 milliards d’euros en 2011

    L’AAH pouvant être attribuée en complément de revenus, l’augmentation de son montant (759 € aujourd’hui), et donc du plafond de ressources y ouvrant droit, permet mécaniquement à davantage de personnes de pouvoir y prétendre. Le recul de l’âge de retraite tire également à la hausse le nombre de bénéficiaires de cette allocation qui est cumulable avec un revenu d'activité mais pas avec une pension de retraite.

    Entre 2006 et 2011, le nombre d’allocataires de l’AAH a augmenté de 19%. Selon Les Echos, la prestation a coûté, l’an passé, 7,2 milliards d'euros au budget de l'Etat, 200 millions de plus que prévu dans la loi de Finances initiale. Franck Seuret 

  • Le handicap, deuxième cause de discrimination en France, selon le Défenseur des droits

    faire face.jpgLe handicap et l’état de santé ont représenté la 2e cause de discrimination invoquée (23 %) dans les réclamations enregistrées par le Défenseur des droits, Dominique Baudis, en 2011. C’est presque autant que l’origine (23,5 %), révèle son rapport annuel, rendu public ce 26 juin.

    Le nombre de réclamations, presque 1 900, a diminué par rapport à 2010 (-20 %). Une diminution qui s’explique en partie par la disparition, en mai 2011, de la Halde, à la notoriété bien établie et son remplacement par le tout nouveau Défenseur des droits (DD). De plus, les doubles saisines, sur des dossiers relevant à la fois de la lutte contre les discriminations et d’un autre domaine (l'enfance, par exemple), sont désormais moins nombreuses. Ce qui contribue donc également à la diminution du nombre de réclamations enregistrées.

    Lire la suite

  • Le smic augmente de 2% au 1er juillet, l'AAH reste au-dessous du seuil de pauvreté

    faire face.jpgLe gouvernement a annoncé hier une augmentation du smic de 2% à compter du 1er juillet. Ce sera donc 21,50 euros de plus net par mois (pour un plein temps) pour les 2,7 millions de personnes gagnant le salaire minimum. Au taux horaire, le smic s'affiche à 9,40 euros brut soit 1 425,67 euros brut mensuels pour 35 heures de travail hebdomadaire.

    A titre comparatif, au 1er juillet, l'AAH sans complément se montera à 759,98 euros mensuels, laissant ceux qui la reçoivent toujours au-dessous du seuil de pauvreté (954 euros/mois *). La demande des associations représentatives des personnes handicapées d'aligner le montant de l'AAH sur le smic brut n'a jamais, à ce jour, été prise en compte par les gouvernements successifs. Selon les derniers chiffres de l'Insee (août 2009), la France compte plus de huit millions de pauvres. Faire Face a consacré un dossier complet à cette thématqiue dans son numéro d'octobre 2011Valérie Di Chiappari – Photo Sébastien le Clézio

    * Chiffre Insee – août 2009