• Noël 2011

    noel 2011.JPGDimanche 18 décembre a eu lieu le Noël de l'APF 13 à la Maison de quartier des Lices dans le 7ème arrondissement de Marseille. Cette édition 2011 a rencontré un franc succès. Plus de 120 personnes ont participé à cette grande fête conviviale. Le repas préparé par François, Danielle et Didier a dépassé les attentes des convives. Mais le Noël de l'APF 13, ce n'est pas qu'un excellent repas. C'est aussi un spectacle!! Les artistes de cette année ont offert un spectacle haut en couleurs. Dans des styles très différents les uns des autres, chaque artiste a permis aux convives de découvrir des univers très différents. Dans les prochains jours vous pourrez découvrir les photos de cette journée dans la rubrique album du blog. Nous reviendrons également sur cet évènement dans le Zoom n°11. Un grand merci à toutes celles et à tous ceux qui ont permis de réaliser cette journée si particulière.

  • Noël APF 2011 inscription

    noel2011prog.jpgLa semaine dernière, le programme des festivités pour la journée de Noël vous a été envoyé. Nous vous attendons nombreux le 18 décembre prochain à la salle des Lices dans le 7ème arrondissement de Marseille (même salle que l'année dernière). Pour vous inscrire, il vous suffit de renvoyer le bulletin d'inscription avec votre règlement joint. Inscription En cliquant sur le lien suivant vous pouvez télécharger le programme de la journée. Programme

     

  • Les députés ont rejeté une proposition de résolution sur l’accessibilité universelle

    faire face.jpg

    La logique parlementaire a été respectée. La proposition de résolution portant sur l’accessibilité universelle, présentée par les 19 députés communistes, a été rejetée, hier 7 décembre. Les signataires regrettaient « la volonté rampante de certains acteurs publics ou privés de vider la loi du 11 février 2005 (…) de toute portée contraignante quant à la mise en accessibilité pour tous du cadre bâti».

    Le texte affirmait « l’importance de la conception universelle de l’accessibilité » et « la nécessité de circonscrire les mesures de substitution quant à la mise en accessibilité du bâti à des critères d’ordre strictement techniques ou architecturaux ». Il invitait le « gouvernement français à prendre les décisions permettant la mise en oeuvre d’une réelle politique d’accessibilité universelle ».

    Les groupes socialiste et communiste avaient appelé à l’adopter ; le groupe Nouveau Centre, à s’abstenir ; le groupe UMP à la rejeter. Et la proposition a été rejetée.