Baisse des dotations aux communes : impact sur les Ad'AP ?

adap.jpgAlors qu'il avait promis qu'il ne toucherait pas aux crédits alloués aux collectivités locales en 2018, le gouvernement a finalement décidé d'annuler, par décret, le 20 juillet, 300 millions d'euros de dotation -la mesure concernant les finances de 2017, Emmanuel Macron n'a donc pas "totalement" parjuré sa promesse-. Cette enveloppe était, notamment, destinée à des investissements dans les communes rurales et des actions de politique de la ville dans les quartiers en difficulté. L'association des petites villes de France déplore une "trahison et une déception".

Réaction de l'APF

De son côté, l'APF (Association des paralysés de France) dit comprendre la "préoccupation de maintenir l'équilibre budgétaire de notre pays" mais redoute l'une des conséquences très probables de cette mesure : "le report, voire l'annulation de travaux pour la mise en accessibilité d'établissements recevant du public et d'espaces publics". En effet, dans le cadre de la procédure des Ad'AP (agenda d'accessibilité programmé), les collectivités locales se sont engagées à réaliser des travaux, généralement subventionnés, dans un délai de 3 à 9 ans. La première échéance pour ces travaux est fixée à la fin du mois de septembre 2018 (fin de la 1ère phase des Ad'AP de trois ans). Selon l'APF, "de nombreuses collectivités locales risquent donc, faute de soutien, de ne pas pouvoir les réaliser, voire de tirer prétexte de cette annulation de subventions pour ne pas tenir leurs engagements." (...) Cliquez pour lire la suite.

Article Handicap.fr - Publié le 11/08/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel