Marie Battistella, championne du monde de foot fauteuil

marie_B.jpg

Cet été, la France était sacrée championne du monde de foot fauteuil en Floride aux États-Unis. Dans la sélection tricolore, deux Toulousains : Tristan Delmas et Marion Battistella. Cette dernière, gardienne de but, était la première féminine sélectionnée pour une compétition internationale.

Les règles du foot fauteuil sont-elles les mêmes que celles du foot valide ?

Il y a beaucoup de règles communes mais c'est un sport réservé aux personnes en fauteuil électrique et qui se joue à 4 contre 4. Bien sûr, il y a des règles particulières pour favoriser la fluidité du jeu comme le «2 contre 1» qui interdit d'être à deux joueurs de la même équipe sur un adversaire. Il y en a aussi qui arrive à dribbler et mettre des feintes : c'est un sport mécanique dans lequel il faut bien savoir manier son fauteuil.

Vous utilisez des fauteuils particuliers ?

Oui, ce sont des fauteuils qui coûtent 12 000 euros pièce. Ils sont spécialement fabriqués pour la discipline. C'est donc un sport qui coûte cher et pour lequel il y a peu d'argent.

Le sport est-il organisé autour d'une fédération ?

Il y a une fédération française de foot fauteuil, qui dépend de la fédération de handisport et quatre divisions. Elle nous a aidés pour la coupe du monde en payant le trajet et le logement pour les joueurs. À l'inverse le rugby à XIII fauteuil dépend de la fédération de rugby à XIII, je ne sais pas si c'est mieux mais quand je vois l'argent qui est brassé dans le monde du foot, je me dis que si on pouvait en capter que 0.1% on pourrait faire vivre tous les clubs en France (...) Cliquez pour lire la suite.

Article ladepeche.fr - Publié le 19/08/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel