Coup de cœur de la semaine : Le Reflet

Le Reflet, ce restaurant nantais qui donne sa chance aux personnes atteintes de handicap, fait carton plein. Pari réussi pour Flore Lelièvre et son restaurant où elle a embauché 6 personnes atteintes de trisomie 21. Depuis un an, il affiche complet ! Elle raconte...

« Un lieu dans lequel ces personnes qu’on dit différentes pourrait rencontrer le reste de la société » 

Il a ouvert il y a un an… Au restaurant nantais Le Reflet, l’équipe est « extraordinaire » : à moitié composée de personnes atteintes de trisomie 21, comme Antoine ou Paul.Pour Flore Lelièvre, à l’initiative du projet il s’agissait de créer et d’adapter un restaurant pour que les personnes atteintes de handicap puissent « travailler comme tout le monde, être rémunérés comme tout le monde ». Leur taux de chômage culmine à 20%, pourtant, au-delà des à aprioris et des appréhensions, le « handicap peut aussi être une force »

 « Une aventure humaine »

 Au bout d’un an d’ouverture, le restaurant affiche complet ! La clé de son succès ? Le naturel, la simplicité, la convivialité du service : « ça fait du bien d’être avec des personnes qui n’ont pas de filtre ». Antoine et Paul transmettent chaque jour leur bonne humeur… Pour Flore, cela pousse à la remise en question :  « On est tous à se plaindre tout le temps, de la moindre petite chose et de voir des personnes qui auraient toutes les raisons d’arriver de mauvaise humeur, elles ne le sont pas, elles arrivent avec un grand sourire... C’est une belle leçon de vie. ».Antoine confirme : il est heureux et se sent à sa place. 

Article France TV Info - Brut - Publié le 27/12/2017

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel