07/09/2017

Handicap : la rage de vivre

handi_gang.jpg

Dans "Handi-Gang", la romancière Cara Zina troque les habituels regards de pitié portés sur les invalides pour une énergie ravageuse en faveur de l'accessibilité.

Bienvenue dans un monde où on ne marche pas, on butte, on lutte. Parfois, on recule parce qu’on renonce, parce que ça ne tourne pas rond, parce qu’au moindre grain de sable, la roue se bloque. La rampe est mal fichue, restent les escaliers... Dans ce monde-là, c’est vous l’aveugle, mais ce sont les autres qui ne vous voient pas. C’est vous le sourd, mais c’est votre voisin qui ne veut pas l’entendre. Cette indifférence n'est pas volontairement méchante. On va dire qu’au mieux, c’est un profond sentiment d’impuissance qui fait qu’on ferme les yeux, qu’on se bouche les oreilles devant cette fameuse « différence ». Pourtant, douze millions de personnes vivent aujourd’hui en situation de handicap en France, soit 18% d’entre nous. Alors imaginez que ces 18% un jour se révoltent, qu’ils cessent d’attendre sagement à la place qu’on leur a dévolue, qu’ils aillent conquérir cet autre monde, juste derrière la barrière invisible qui nous sépare d’eux (...) Cliquez pour lire la suite.

Article France Inter - Publié le 22/08/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.