Vanoise : accéder au sommet avec un handicap

vanoise-acceder-au-sommet-avec-un-handicap-10108.jpg

Dans la Vanoise (Savoie), le Parc national a vu les choses en grand, à l'image de ce décor naturel ahurissant. L'aîné des parcs nationaux français, créé en 1963 pour la sauvegarde du bouquetin, englobe près d'une centaine de sommets de plus de 3 000 mètres. Il a beau tutoyer les cimes, il se donne les moyens de se rendre accessible à tous les publics. Un paradoxe qui permet donc aux visiteurs en situation de handicap de se frayer un chemin entre les vallées de Maurienne et de Tarentaise (album photos des lieux accessibles en lien à la fin de l'article). Son credo : "La nature en partage".

Des sorties tout l'été

Pour ne rien rater des prestations accessibles sur ce territoire, un petit guide papier "Découverte d'une nature exceptionnelle en Vanoise pour les personnes en situation de handicap" est disponible. Il recense les refuges et les sentiers accessibles et liste les sorties accompagnées, toutes mises en œuvre avec des associations locales de personnes handicapées. Au choix : des randonnées adaptées à la déficience motrice ou visuelle, une journée en refuge, une sortie pour entendre le brame du cerf pour un public en situation de handicap mental, des animations sensorielles... Tout l'été (encore quelques sorties en août et 3 en septembre), le Parc national de la Vanoise propose un calendrier foisonnant.

Programme 2017

Le 20 août 2017, c'est Saint-Martin-de-Belleville qui programme une sortie adaptée à la déficience motrice dans le cadre de la Fête de l'eau (inscription obligatoire). Le 26 août, le vallon de l'Orgère (Villarodin-Bourget) accueille à son tour une rando pour personnes déficientes visuelles. Le 9 septembre, la journée festive "Partage ton handicap" en partenariat avec le refuge du Plan du Lac (Termignon) est ouverte à tous. La saison s'achève le 23 septembre par une balade adaptée à la déficience motrice une fois encore au Plan du Lac. Des sorties peuvent également être organisées à la demande pour les groupes constitués. Rappelons que, protection de la faune oblige, les chiens ne sont pas autorisés dans le cœur du Parc, à l'exception des chiens de troupeaux et de ceux accompagnant les personnes handicapées (sauf les chiots en formation) (...) Cliquez pour lire la suite.

Article Handicap.fr - Publié le 17/08/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel