Covid-19: toutes les initiatives handicap sur une plateforme

Besoin de répit, d'un mode de garde, d'une aide pour faire ses courses ou simplement d'un soutien moral ? La nouvelle plateforme "solidaires-handicaps.fr" recense les initiatives et dispositifs mis en place depuis le début du confinement.

Illustration article

Comment chercher assistance et accompagnement lorsque l'on est en situation de handicap ? Où trouver des ressources lorsque l'on aide un proche handicapé ? Vers qui peuvent se tourner les professionnels qui souhaitent s'engager auprès des publics concernés ? Telles sont les missions de la nouvelle plateforme solidaires-handicaps.fr, lancée le 30 mars 2020, pour faciliter l'accompagnement des personnes handicapées confrontées à des difficultés inédites en cette période de confinement. Une initiative qui se veut solidaire, accessible et gratuite, initiée par le Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH) et la Fédération des Centres régionaux d'études d'actions et d'informations (ANCREAI), sous l'égide du secrétariat d'Etat au Handicap. Leitmotiv : « Cette période inédite et douloureuse, qui exacerbe les situations de handicap, sera aussi un accélérateur de nouvelles solidarités ».

Trouver des solutions à proximité

Face à cette crise sanitaire sans précédent, plusieurs initiatives et dispositifs solidaires (privés, publics, associatifs) émergent sur le territoire et viennent en soutien de l'action des professionnels des structures sociales et médico-sociales, en première ligne depuis le début de l'épidémie. L'ambition de cette plateforme est de les recenser et de faciliter la mise en relation entre les personnes handicapées, les aidants, les professionnels et les dispositifs d'accompagnement et d'appui qui leur sont destinés. Ces prestations peuvent être gratuites ou payantes. L'enjeu : leur permettre de trouver des solutions à proximité de chez eux, notamment pour faire les courses, trouver un mode de garde pour son enfant en situation de handicap ou encore aller chercher des médicaments à la pharmacie. Par exemple, les familles qui ont besoin de répit ou simplement d'un temps d'écoute peuvent contacter la plateforme Tous mobilisés, lancée par la fédération nationale Grandir ensemble, tandis que celles qui cherchent des informations spécifiques sur l'autisme peuvent se tourner vers Autisme info service (articles complets en lien ci-dessous). En effet, pour une lecture plus efficace, les actions de solidarité sont également regroupées selon le type de handicap : déficience intellectuelle, troubles cognitifs, handicap psychique, moteur, sensoriel...

Proposer son aide

En parallèle, la plateforme donne la possibilité aux établissements de proposer leurs services, comme un coaching à distance pour accompagner les aidants, particulièrement désemparés en cette période de confinement. De même, les volontaires pourront prochainement publier des annonces pour proposer leur aide. Pour référencer une initiative, il suffit de remplir le formulaire dédié (lien ci-dessous). « Vous ne trouvez pas immédiatement de réponse à votre demande ? Un système d'alerte vous prévient en temps réel lorsqu'une solution peut vous être apportée », assure la plateforme qui possède également un espace ressources composé de tutos et de contacts utiles. Elle sera mise à jour régulièrement au fil des jours.

Sur France 2, la secrétaire d'Etat au Handicap, Sophie Cluzel, a appelé, le 30 mars 2020, à  « activer toute la solidarité possible autour des personnes handicapées », alors  que le gouvernement a demandé, par mesure de précaution, la fermeture de nombreux externats, accueils de jour et autres établissements médico-sociaux. En conséquence, 30 000 adultes et 60 000 enfants handicapés vivent actuellement chez eux. Par ailleurs, 270 000 personnes en situation de handicap vivent toujours dans leur internat resté ouvert, mais en confinement.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel