Je rêve, le clip poignant de 40 ados handicapés

je-reve-le-clip-poignant-de-40-ados-handicapes-10953.jpg« Je rêve de faire le tour du monde et de profiter de chaque seconde », « Je rêve de remonter le temps et de me revoir enfant ». Ces phrases sont tirées du clip diffusé par l'institut médico-professionnel (IMP) « Faîtes des couleurs ! » de Paris.

Depuis 2001, 42 jeunes entre 14 et 20 ans, déficients intellectuels y sont accueillis. La structure propose des apprentissages techniques, artistiques et sportifs, la preuve en est avec cette vidéo.

Du tout fait maison

À l'origine de ce projet, le club vidéo de l'institut qui souhaitait s'engager dans une nouvelle aventure. L'équipe tourne régulièrement des clips et enregistre toutes les représentations faites pour les familles. Cette année, exceptionnellement, deux intervenants ont apporté leur pierre à l'édifice, Quentin et Charles, les deux éducateurs sportifs qui ont réalisé ce clip. Durant cinq mois, une fois par semaine, le groupe vidéo s'est réuni pour travailler ensemble ; de l'écriture au choix des accessoires, tout a été réalisé en interne.

Chacun son rêve

Pendant plus de 3 minutes, des visages défilent sur un fond noir. Filmé en noir et blanc, style épuré, laissant toute sa place à la parole des jeunes. Le thème du rêve a su fédérer l'équipe. Le clip s'intitule « Je rêve ». Chaque adolescent exprime le sien. « Les rêves ont été au préalablement listés, explique Philippe Mouillat, directeur de la structure, et les jeunes ont été très contents de choisir celui qui leur correspondait le mieux. ». Même les plus réticents ont souhaité s'impliquer… Un seul n'apparaît pas sur la vidéo, ne souhaitant pas que son image soit diffusée.

Le premier d'une longue liste ?

C'est le premier clip mis en ligne par l'IMP. Philippe Mouillat explique qu'il n'y a « pas vraiment d'attentes précises par rapport à cette initiative, c'est plutôt une ouverture sur le monde. ». La vidéo, a été mise en ligne le 12 juin 2018 et les vidéastes se disent heureux qu'un public extérieur à l'IMP puisse la voir. Elle a été envoyée aux medias pour promouvoir au mieux cette initiative et mettre en valeur le talent des établissements médico-sociaux. « Notre désir, c'est dorénavant de mettre en ligne les vidéos que nous allons réaliser dans le futur », poursuit Philippe. C'est un message important à faire passer. Je trouverais extraordinaire que d'autres institutions réalisent la même chose. Mais c'est dommage que cela reste dans le domaine médical ou familial. Il faut essayer de diffuser ces contenus dans les medias pour qu'on parle enfin de nous ».



 
Source : Handicap.fr

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel