Emploi : les associations réclament une vraie place à la table de la concertation !

Le gouvernement a lancé le 15 février dernier une concertation sur la rénovation de l’obligation d’emploi des personnes en situation de handicap. 

Sur un sujet concernant des millions de travailleurs handicapés, le gouvernement a choisi une méthode de concertation qui ne permet pas la participation des associations de personnes handicapées au même niveau que les autres acteurs de la concertation.

Seuls trois représentants du CNCPH (Conseil National Consultatif des Personnes Handicapées), qui représente les acteurs de la société civile, seront conviés.

Cette méthode n’est pas conforme à l’article 4 de la convention internationale des Nations-unies qui prévoit la « participation active des personnes par l’intermédiaire des organisations qui les représentent ».

Les associations demandent à être reçues en urgence par le Premier Ministre pour garantir leur participation effective à cette réforme majeure. 

Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter le courrier co-signé par l'APF et adressé au Premier Ministre par le Comité d'Entente des Associations Représentatives de Personnes Handicapées et de Parents d'Enfants Handicapés ce lundi 19 février.

APF - Publié le 20/02/2018

Les commentaires sont fermés.