Websérie et handicap : Sourire à la vie malgré les épreuves


Disponible sur Internet, la série Sourire à la vie brosse le portrait de personnes confrontées à la maladie et/ou en situation de handicap. Leur point commun ? Livrer des témoignages sincères, touchants et optimismes.

Et un épisode de plus, le quatrième, de la websérie Sourire à la vie. À l’image de Vis mon sport, la websérie animée par Philippe Croizon, les différentes réalisations se découvrent sur le Web. Tous ces courts-métrages – pas plus de 4 minutes – sont donc accessibles à tous via les réseaux sociaux (Facebook, YooTube, etc.).

Surtout, Sourire à la vie se veut une série positive, mettant en avant patients, aidants et proches. Le dernier volet donne la parole à Solène Navarre, atteinte d’un cancer ayant nécessité l’ablation d’un sein.

Retracer des moments de vie

Pour ceux qui auraient raté les précédents opus, un  rappel. L’épisode 1 suit le quotidien de Laurent Rodriguez, atteint de la maladie de Charcot. L’épisode 2 dresse, lui, le portrait de Cyril Torres, paraplégique et capitaine de l’équipe de France de rugby à XIII fauteuil. Quant à l’épisode 3, il s’attache à suivre Valérie Gisclard, atteinte du syndrome d’Ehlers-Danlos.

Tous ces témoignages retracent des histoires personnelles, où se côtoient espoir et doute. Elles racontent une leçon de vie : « J’ai fait de mon fauteuil une force » explique Cyril Torres. Ainsi que l’histoire d’un engagement, Laurent Rodriguez étant président des Foulards Verts alors que Valérie Gisclard l’est pour l’association Unsed. Bref, autant de Sourires à la vie malgré les épreuves traversées. 

O. Clot-Faybesse - Faire Face - Publié le 23/01/2018

Les commentaires sont fermés.