Marche citoyenne des oubliés

les oublié 4.jpg

La« Marche citoyenne des oubliés » est arrivée à Paris, ce 11 avril, après 17 jours de trajet. A l’initiative de l’APF 44, Nicolas, Yoann, Jean-Pierre et Philippe ont parcouru, en fauteuil roulant ou sur leurs vélos spéciaux, les 400 kilomètres qui séparent Nantes, dans l’ouest de la France, de la capitale. Objectif : attirer l’attention des candidats à l’élection présidentielle sur la situation des handicapés français.

« Liberté, égalité, fraternité ! Et vous nous avez oubliés ! ». Les slogans de l’association des paralysés de France à l’attention des politiques sont clairs. Le but du rassemblement, place du Trocadéro, sur l’esplanade des Droits humains, l’est tout autant.

Ils sont une centaine à acclamer les quatre « marcheurs citoyens » et leur chauffeur lorsqu’ils arrivent. Gilet jaune fluo pour être reconnus au milieu des touristes, la plupart des personnes présentes sont en fauteuil roulant ou handicapées.

Sous les vivats, les quatre hommes racontent volontiers leur voyage, eux qui voulaient « porter le message du handicap jusqu’à Paris », explique Yoann, des cales plein les mains. Touché, il explique que « tous les soirs, on était accueilli par des membres d’associations, on a rencontré des élèves dans les écoles, les gens nous aidaient à rentrer et à sortir des villes. » Il résume, ravi, ce périple de près de vingt jours : « Beaucoup de discussions, beaucoup de partage ! »

les oublié.jpg

La suite de l'article

Continuez à signer la pétition pour soutenir cette action sur change.org

Les commentaires sont fermés.