Sport : rendre le kitesurf accessible au handicap

Le kitesurf accessible au handicap ? L'idée fait son chemin au sein de l'école d'ingénieurs ESTACA, établissement renommé spécialisé dans les transports et la mobilité. Des étudiants de l'association de voile de l'école, ESTACA Sailing, travaillent à la conception d'un bateau nouvelle génération : le Kiteboatspeed. Un nom qui en dit long sur les objectifs du projet puisque ses concepteurs ont pour ambition de le rendre à la fois accessible et suffisamment rapide pour la compétition. Un dispositif innovant pensé par et pour des skippers en situation de handicap.

Défi humain et technologique

Depuis novembre 2016, l'équipe se mobilise autour de l'optimisation de la coque du bateau. En février 2017, le nouveau prototype est en cours de fabrication, et les ingénieurs sont à la recherche de partenaires financiers. L'enjeu est de taille : pour être adapté aux personnes en situation de handicap, le Kiteboatspeed doit être à la fois solide, fiable et léger, tout en restant stable.

Conçu par des passionnés

Tous mordus de voile, les étudiants engagés autour du Kiteboatspeed mettent en application leurs acquis pour un projet concret dans leur domaine de prédilection. « Notre objectif est d'aboutir à un bateau qui, on l'espère, va contribuer à faire évoluer le monde de la voile pour les personnes en situation de handicap comme pour les valides, explique Thomas Desmis, étudiant en 4e année et président d'ESTACA Sailing. C'est très motivant ! » Pour aboutir à ce dispositif, les concepteurs ont établi un cahier des charges et travaillé sur la modélisation de la coque, avant de construire un moule et d'effectuer plusieurs études dites aérodynamiques afin que le bateau puisse prendre de la vitesse, dans l'optique d'une utilisation en compétition.

Vers une catégorie paralympique ?

Christophe Martin, fondateur de l'association Air Océan, qui participe au projet avec Chris Ballois, est paraplégique depuis un accident de VTT. Ce sportif est à l'origine du premier châssis fabriqué pour naviguer en kitesurf en position assise. Chris Ballois, né sans avant-bras gauche, est, quant à lui, détenteur du record du monde de vitesse à la voile handisport depuis 2014. Il est 7e du championnat du monde de vitesse de kitesurf 2016, parmi les valides.

Premiers essais à venir

Avec Kiteboatspeed, les deux skippers ont une sacrée ambition : créer une nouvelle méthode de navigation dans une classe de bateaux, avec l'objectif de participer aux Jeux olympiques et paralympiques ! Pour toucher au but, ce bateau adapté doit pouvoir assurer sécurité et performance aux navigateurs, hommes ou femmes, valides ou en situation de handicap. D'ici là, la nouvelle coque, en cours de fabrication, devra être soumise à des tests en dynamique au cours de l'été 2017, après des premiers essais sur l'eau au printemps, sur la base nautique de Saint-Quentin-en-Yvelines (78).

 

Source : Handicap.fr

Les commentaires sont fermés.