18/01/2017

Styliste médicale : un nouveau métier adapté au handicap

 



styliste-medicale©-DAVID-DELAPORTE-300x200.jpgAnne-Cécile Ratsimbason, 32 ans, a inventé le métier de “styliste médicale”.
 
Elle réalise des vêtements et accessoires convenant à diverses pathologies et handicaps.
 
Des créations sur mesure pour doper l’estime de soi et faciliter la vie.

 

Les vêtements d’Anne-Cécile Ratsimbason sont faits pour les personnes utilisant un appareillage mobile, notamment. © David Delaporte

Faire Face : Comment est né votre projet ?
Anne-Cécile Ratsimbason : De mon double parcours de patiente et styliste. Entre 19 et 29 ans, j’ai dû porter un corset orthopédique pour soigner une scoliose et deux hernies discales. En parallèle, j’ai suivi des études d’art et de stylisme.

En 2014, alors que je démarrais ma carrière dans le prêt-à-porter, mon médecin rééducateur du dos m’a lancé un défi : celui de créer des vêtements à la fois jolis et adaptés. Il a alors mis à ma disposition une pièce dans son cabinet à Nice.

Chaque mercredi, je recevais des adolescentes, je discutais longuement avec elles pour adapter le vêtement à leur pathologie, pour choisir les matières et les couleurs. Je concevais ensuite une pièce sur mesure pour qu’elles se sentent bien et acceptent de porter le corset.

FF : Aujourd’hui à quels patients s’adressent les vêtements que vous dessinez, fabriquez et commercialisez ?
A-C.R : À des patients de tous âges atteints de diverses pathologies ou d’un handicap utilisant un appareillage mobile (fauteuil roulant, béquilles, déambulateur…). Ils sont aussi destinés aux personnes suivant un traitement exigeant l’utilisation de matériel (sonde, perfusion, pompe…).

 

Pour lire l'article dans son intégralité : http://www.faire-face.fr/2017/01/17/styliste-medicale-met...

 

Source : Faire Face

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.