Baromètre APF de l'accessibilité 2013

logo+signA6.jpgTandis que Grenoble termine 1ère du baromètre APF de l’accessibilité pour la seconde fois consécutive Marseille stagne à la 83ème position du classement des 96 chefs lieux métropolitains. A moins d’un an de l’échéance d’accessibilité du 1er janvier 2015 Marseille reste en queue de peloton.

 La note globale de la cité phocéenne a augmenté par rapport à la précédente édition passant de 10,7 à 12,4 mais ce résultat ne permet pas à la ville de franchir la moyenne nationale qui s’élève à 14,14. Il est à noter que la note moyenne des villes a considérablement augmenté pour cette 5ème édition. Les efforts entrepris dans la cité phocéenne vont dans le bon sens mais ils restent insuffisants.

 L’amélioration de la moyenne marseillaise est à mettre au crédit du pôle « politique municipale volontariste » (18/21) qui regroupe dans son ensemble les diagnostics ou états des lieux des ERP ou de la voirie. De plus, ces obligations remontent à 2009 (plan de mise en accessibilité de la voirie et des espaces publics) ou 2011 (diagnostic d’accessibilité). On ne peut donc pas pavoiser sur l’efficacité de la politique locale volontariste.

 Le résultat décevant est lié aux faiblesses structurelles rencontrées dans les transports ainsi que tout ce qui concerne les commerces de proximité, les cabinets médicaux et les piscines. A ces différents éléments de la vie quotidienne, il faut rajouter les difficultés liées à la voirie. La continuité de la chaine de déplacement est souvent rompue. Face à cette situation de nombreuses personnes à mobilité réduite ont du traverser des situations particulièrement éprouvantes et dangereuses.

Cependant la question de l’accessibilité n’est pas une fatalité. Il ne s’agit pas de politique politicienne mais d’un choix courageux qui concerne l’ensemble des représentants élus.

 Les municipalités ont un rôle fondamental dans la prise en compte de ces citoyens et la mise en œuvre d’une politique de proximité du handicap. Compte tenu de la situation à Marseille, l’APF 13 compte interpeller les candidats sur leurs orientations et projets pour une politique de proximité du handicap. 

 

En cliquant sur le lien suivant retrouvez le dossier de presse national : DP

 

Les commentaires sont fermés.