• Comité interministériel du handicap : L'ambition d’une société inclusive à concrétiser

    logo-APF-80-ans-Quadri.jpgL’Association des paralysés de France (APF) salue la tenue du Comité interministériel du handicap (CIH), aujourd’hui, réunissant 13 ministres sous le pilotage de Jean-Marc Ayrault.

    Attendu depuis 2009, ce comité répond aux demandes de l’APF pour impulser une politique transversale du handicap. L’APF demande, néanmoins, que ces rencontres soient plus régulières. 

    Les orientations proposées par le gouvernement, lors de ce rendez-vous, vont dans le bon sens et font écho aux demandes des associations pour une société inclusive.

    L’APF espère que l’impulsion affichée lors de ce CIH sera mise en œuvre par les acteurs concernés afin de concrétiser l’ambition d’une société ouverte à tous.

    Ces orientations doivent être appliquées rapidement afin de répondre aux besoins des 10 millions personnes en situation de handicap et de leur famille.

    L’APF est, par ailleurs, déçue de l’absence de mesures nouvelles et concrètes sur les ressources et la compensation. L’association sera vigilante et attend avec impatience les travaux des groupes de travail sur ces deux sujets, comme annoncé par le Premier ministre.

     

    Pour télécharger le communiqué de presse, CP

  • Etats Régionaux de l'Inclusion en PACA le 25 novembre

    eri.jpgL’APF en PACA  organise les Etats régionaux de l’inclusion le LUNDI 25 novembre 2013 à l’hôtel de région à MARSEILLE .

    Cette journée dédiée au thème de la santé et de la dépendance (Comment penser/ panser l’indépendance ?)

     

    Nous souhaitons montrer comment des initiatives sont agencés pour anticiper ou s’adapter aux mutations liées à l’environnement actuel dans 4 domaines :

    -          La santé : nouvelle vision de la santé --de la mise en place de nouveaux maillages de santé ---nouvelles offres de proximité

    Du nécessaire l’équilibre à assurer entre aidants naturels, professionnels et institutions

    -          La question du logement

    -          De l’inclusion sociale

     

    Nous voulons pour chaque thème présenter au public les constats actuels, les enjeux à relever et illustrer cela à partir de témoignages ou explication des dispositifs existants ou à venir.

     

    Lieu : Hémicycle Hotel de région, 27 place Jules Guesde, 13 481 Marseille cedex 20

     

    Horaire : 9h30 à 12h30- 13h30 à 17h30.

  • Trois Français sur quatre ont déjà rencontré des difficultés d’accessibilité

    logo-APF-80-ans-Quadri.jpgAlors que se tient mercredi 25 septembre le premier Comité interministériel du handicap, l’Association des paralysés de France (APF) publie une enquête réalisée par Mediaprism qui montre que 75% des Français ont déjà rencontré des difficultés d’accessibilité pour eux ou leurs proches.

    Une enquête Mediaprism pour l’APF, intitulée "les Français et l'accessibilité", publiée lundi 23 septembre, montre que 92% des Français considèrent que l’accessibilité est un sujet prioritaire ou important. De plus, 77% d’entre eux estiment que la France est en retard sur ce sujet (56% considèrent que l’accessibilité n’est pas bien prise en compte par les pouvoirs publics). Or, 58% des sondés ont dit rencontrer ou avoir déjà rencontré des difficultés pour accéder aux transports en communs, aux commerces (52%) et aux lieux publics (50%).

    Des données que l'Association des paralysés de France compte bien soumettre au gouvernement à la veille du Comité interministériel du handicap (CIH) qui doit se tenir mercredi 25 septembre.

    "Attendu depuis 2009, ce CIH répond aux demandes de l’APF pour une politique transversale du handicap et va dans le sens de la circulaire du 4 septembre 2012 relative à la prise en compte du handicap dans les projets de loi" estime l'association pour qui "le pilotage de ce comité par Jean-Marc Ayrault montre l’importance qui lui est accordée."

    Mais, alors que, selon l'enquête, 75% des Français ont déjà rencontré des difficultés d'accessibilité pour eux ou leurs proches (1), et que l'échéance du 1er janvier 2015 pour la mise aux normes d'accessibilité des bâtiments se rapproche, l'APF s'inquiète que la question des ressources et de la compensation ne soit pas abordée lors de ce rendez-vous.

     

    Pour une ligne dans le projet de Loi de finances

     

    L’APF demande donc au Premier ministre de réunir le CIH au mois deux fois par an, pour pouvoir "mesurer régulièrement les avancés vers une société ouverte à tous". Et, afin de respecter l’échéance d’accessibilité, cible plusieurs enjeux déterminants :

    - mobiliser les maîtres d’oeuvres et d’ouvrages dès maintenant pour mener à bien l’échéance d’accessibilité au 1er janvier 2015

    - poursuivre la dynamique engagée après 2015

    L’APF demande également au gouvernement d’envisager le recours au grand emprunt et l’adoption de mesures budgétaires ou fiscales destinées aux acteurs privés ou publics. "Le chantier de la mise en accessibilité de la France doit également être pris en compte dans le projet de loi de finances à venir" demande l'APF.

     

     

    Consulter l'enquête dans son intégralité