Sport - Page 4

  • Paratriathlon : un Français sacré champion du monde

    Paratriathlon.jpg

    Le 15 septembre dernier, Alexis Hanquinquant a remporté le titre de champion du monde de paratriathlon. Un sacre après son titre de champion d’Europe en juin. Encore une victoire quatre ans seulement après son amputation.

    Champion de France 2017, champion d’Europe 2017 et désormais champion du monde de paratriathlon. Alexis Hanquinquant affiche un palmarès à faire pâlir plus d’un sportif. Et ce, alors que, quatre ans plus tôt, il était inconnu des compétitions handisport.

    Un parcours sans faute

    Son parcours, sans faute, cet originaire d’Yvetot (Seine-Maritime) le doit d’abord à sa détermination sans faille et son engagement exemplaire depuis son accident du travail en 2010, cause de son amputation au niveau du tibia en 2013.

    Lors des championnats du monde à Rotterdam (Pays-Bas), repéré comme favori, il a su tenir son rang. Alexis Hanquinquant s’est imposé au bout d’un parcours réalisé en 1h04, soit plus d’une minute d’avance sur le deuxième. À nouveau placé en très bonne position en vue des Paralympiques de Tokyo dans trois ans, il a bien mérité un peu repos désormais. Avant de repartir pour une saison en or qui sait…

    Article Faire Face - Publié le 20/09/2017

  • Le Tennis en fauteuil s'invite sur la French Riviera

    French_riviera_tennis_pmr.JPG

    DU 26 AU 30 SEPTEMBRE, LE TENNIS EN FAUTEUIL SERA À L’HONNEUR À LA MOURATOGLOU TENNIS ACADEMY, À BIOT, À L’OCCASION DE LA 1ÈRE ÉDITION DU FRENCH RIVIERA OPEN, UN TOURNOI DIRIGÉ PAR MICHAËL JÉRÉMIASZ, PORTE DRAPEAU DE L’ÉQUIPE DE FRANCE PARALYMPIQUE L’AN DERNIER À RIO (...)

    « Cela faisait dix ans que je voulais organiser un tournoi comme celui-ci, nous a confié Michaël Jérémiasz, directeur de l’épreuve. Je suis excité et impatient. Il y a toujours un petit stress mais je sais que je peux compter sur les membres de l’académie Mouratoglou, qui sont au top. Ce sera le premier événement paralympique organisé en France depuis l’annonce de l’attribution des J.O. 2024 à Paris. Une formidable opportunité de faire la promotion du tennis en fauteuil. » (...) Cliquez pour lire la suite.

    Article Tennis Magazine - Publié le 21/09/2017

  • La Bédoule met l'accent sur le tennis en fauteuil

    Bedoule.jpg

    Le Tennis Club de Roquefort-la-Bédoule accueillera du 21 au 24 septembre prochains l'élite française du tennis en fauteuil pour la 9e édition du Provence Open tennis en fauteuil. Le tournoi, organisé depuis 1999 par le président du TCRB, Bernard Tassaro, est le premier tournoi national handisport de tennis en fauteuil à avoir été mis en place en France. Il fait désormais partie des 22 villes organisatrices du circuit France Open tennis en fauteuil. "C'est une grande fierté pour nous d'organiser ce tournoi, avoue Bernard Tassaro, président du Tennis Club de Roquefort-la-Bédoule depuis 22 ans. On a d'abord fait un essai il y a dix-sept ans de ça, depuis, on s'est spécialisé et on a beaucoup misé sur ce côté-là du sport. Je pense qu'on doit faire partie du Top 5 des clubs handisport en termes de qualité d'accès." (...) Cliquez pour lire la suite.

    Article La Provence - Publié le 14/09/2017

  • Jeux olympiques et paralympiques 2024 à Paris : l'APF mobilisée

    JO2024.jpeg

    Nous tenons à saluer l'attribution des Jeux olympiques et paralympiques de 2024 à la Ville de Paris. En effet, ces jeux représentent une formidable opportunité de développement économique et social pour l'ensemble du pays.

    Nous attendons de cet évènement qu'il soit une opportunité d’accélération dans la prise en compte des attentes des personnes en situation de handicap, notamment en Île-de-France. En effet, au-delà des milliers de personnes en situation de handicap du monde entier venues assister aux différentes épreuves, ce sont plus de 4 000 athlètes que Paris accueillera pour les Jeux paralympiques.

    Nous souhaitons que la perspective de 2024 soit une chance pour l'accessibilité. La capitale, les communes alentours, le cadre de vie et les transports attendent d'être adaptés par des moyens dédiés. Nous espérons également que 2024 soit une chance pour la visibilité des personnes en situation de handicap, dans la cité comme dans les médias. Enfin, nous pensons que 2024 est une chance pour la construction d'une société ouverte à tous, grâce à un évènement porteur de lien social et de valeurs de solidarité. Nous serons particulièrement vigilants sur ces sujets pour garantir des jeux et un environnement inclusifs.

    Lire le communiqué de presse en cliquant ici