Scolarité - Page 5

  • Handicap : encore des enfants sans école !

    Journal_sante.JPG

    Comme chaque année, des enfants handicapés ont été privés de rentrée scolaire.

    Le gouvernement a promis de faire du handicap une "priorité absolue". Pourtant hier, certains enfants n’avaient toujours pas d’auxiliaire de vie scolaire (AVS). Le point avec Arnaud De Broca, secrétaire général de la FNATH, l’association des accidentés de la vie.

    INTERVIEW 

    Quelles sont les principales difficultés rencontrées par les élèves en cette rentrée ?

    Arnaud De Broca : "C’est déjà d’être inscrit dans une école ordinaire, l’école de quartier. Beaucoup d’enfants handicapés ne peuvent pas forcément s’inscrire. Une fois qu’ils sont inscrits, c’est la problématique des AVS, des auxiliaires de vie scolaire, des personnes qui vont les accompagner dans leur scolarité avec toute la problématique sur la suppression des contrats aidés qu’on a pu entendre ces derniers jours… Le gouvernement s’est engagé à poursuivre les contrats aidés pour ces AVS. Mais, les remontées de terrain sont un peu différentes parfois." (...) Cliquez pour lire la suite.

    Article francetvinfo.fr - Publié le 05/09/2017

  • Plus de 8 000 emplois créés pour accompagner les enfants handicapés

    aesh-enfant-handicape-ecole.jpg

    Pour cette rentrée, le gouvernement a prévu 8 068 postes supplémentaires d’accompagnants d’élèves en situation de handicap afin de faciliter la scolarité de ces enfants.

    « Le Président de la République s’est engagé à ce que chaque enfant handicapé puisse bénéficier d’un accompagnement dans la scolarité », rappellent le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, et la secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées, Sophie Cluzel, dans un communiqué.

    Pour la rentrée 2017, le ministère de l’Education nationale a mobilisé plus de 80 000 accompagnants : 50 000 contrats aidés d’auxiliaires de vie scolaire (AVS), 22 000 emplois à temps plein d’AESH(accompagnants des élèves en situation de handicap) et 8 068 postes supplémentaires d’AESH. Ces 8 068 nouveaux emplois doivent permettre de « couvrir l’ensemble des besoins », précise le communiqué. Ainsi, pour l’année scolaire 2017-2018, 164 000 élèves handicapés scolarisés en milieu ordinaire pourront être accompagnés, « soit une progression de 12 % par rapport à la rentrée 2016 ».

    Le gouvernement actuel poursuit ainsi la politique menée sous la présidence de François Hollande consistant à convertir des emplois d’AVS recrutés en contrats aidés, en AESH sous contrat de droit public. Pour rappel, les AESH ne sont pas des fonctionnaires de l’Etat, mais des agents contractuels de la fonction publique (...) Cliquez pour lire la suite.
     
    Article La Provence - Publié le 29/08/2017
  • Les nouveautés de la rentrée scolaire 2017 dans l'académie Aix-Marseille

    logo_acad_aix_marseille.pngPour la rentrée scolaire, 455 postes d'enseignants ont été créés dans l'académie Aix-Marseille et 4.539 nouveaux élèves seront accueillis dans les 1er et le 2nd degrés. Une rentrée marquée par plusieurs changements, dont le retour à la semaine de quatre jours dans 99 communes des Bouches-du-Rhône.

    Accompagnement des élèves en situation de handicap

    Dans l'académie, 604 emplois supplémentaires sont créés pour accompagner les élèves en situation de handicap. Ils remplacent les contrats aidés, "dans une dynamique de sécurisation et de stabilisation de l'emploi", assure le rectorat (...) Cliquez pour lire la suite.

    Article France Bleu Provence - Publié le 29/08/2017

  • Rentrée 2017 : annonces de Blanquer en matière de handicap

    rentree-2017-annonces-de-blanquer-en-matiere-de-handicap-10126.jpg

    Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Education nationale, présente, le 29 août 2017, la première rentrée scolaire du quinquennat Macron. Il y détaille les principaux changements attendus pour les 12,8 millions d'élèves. Parmi eux, à la rentrée 2016, 300 815 élèves en situation de handicap étaient scolarisés dans les écoles et établissements publics et privés relevant du ministère de l'Éducation nationale : 172 145 dans le premier degré et 128 670 dans le second. Des effectifs en hausse de plus de 7,5 % par rapport à la rentrée 2015 où l'on comptait 279 000 élèves en situation de handicap. Dans son programme de 81 pages, trois sont consacrées plus spécifiquement à ce public. Quelles sont les annonces dédiées ?

    Le développement de l'information aux familles

    L'information des familles est renforcée afin de simplifier leurs démarches et de favoriser une prise en charge adaptée de leurs enfants. Le site du ministère (en lien ci-dessous) et le numéro Aide handicap école (0 810 55 55 00) guident les familles : 
    • pour inscrire des enfants dans l'école ou l'établissement de secteur,
    • pour définir, avec la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH), le scénario de scolarisation le mieux adapté à la situation de l'enfant,
    • pour mettre en place le projet personnalisé de scolarisation (PPS). Il détermine si la scolarisation est individuelle ou collective, en milieu ordinaire ou en établissement médicosocial, si elle nécessite des aménagements ou des matériels particuliers et si elle requiert l'accompagnement d'un auxiliaire de vie scolaire. Les familles sont associées ainsi que le professeur référent

    Renforcement de l'accompagnement humain

    Les personnels chargés de l'aide humaine auprès des élèves en situation de handicap ont pour mission de favoriser l'autonomie de l'élève, qu'ils interviennent au titre de l'aide humaine individuelle, de l'aide humaine mutualisée ou de l'accompagnement collectif. Deux catégories de personnels remplissent cette mission d'accompagnement des élèves en situation de handicap : 
    • les AESH, personnels sous contrat de droit public, recrutés sur critères de qualification professionnelle (ou par transformation d'un contrat unique d'insertion sur critères d'ancienneté),
    • les agents engagés par contrat unique d'insertion-contrat d'accompagnement dans l'emploi (CUI-CAE), sous contrat de droit privé régi par le Code du travail.

    À la rentrée, non seulement les CUI-CAE destinés au soutien des enfants en situation de handicap sont maintenus, mais une partie non négligeable est transformée en AESH afin de pérenniser ces emplois. Les AESH peuvent également s'engager dans une démarche de validation des acquis de l'expérience (VAE) débouchant sur le diplôme d'État d'accompagnant éducatif et social, créé par le décret du 29 janvier 2016. À la rentrée 2016, le nombre total d'accompagnants était de 53 394 ETP (équivalent temps plein). À la rentrée 2017, il est de 61 462 ETP. 8 068 emplois sont donc créés (...) Cliquez pour lire la suite.

    Article Handicap.fr - Publié le 29/08/2017