Emploi - Page 5

  • Places disponibles au sein de l’ESAT Les Argonautes - Marseille

    facade-argonautes.jpg

    Créé par arrêté du 3 mars 1983, l’établissement Les Argonautes dispose d’une capacité de 80 places permettant d’accueillir des adultes handicapés moteurs des deux sexes, de 18 à 60 ans, souffrant de déficiences motrices avec troubles associés, essentiellement IMC.

    Ces places vacantes concernent les ateliers suivants :

    Esat_ateliers.JPG

    ATELIER DE COUTURE ET COUTURE D'AMEUBLEMENT

    L’équipe est encadrée par deux monitrices.

    Les travailleurs confectionnent des articles de linge de maison (nappes, peignoir, sacs, tabliers…), ainsi que des éléments de décoration intérieure (dessus de lit, coussins…). Ils réalisent aussi la réfection de canapés contemporains.

    Ces produits sont réalisés sur commandes de donneurs d’ordre ou des particuliers, mais sont aussi vendus dans la boutique de l’établissement ou lors des Journées Portes Ouvertes de mai et de novembre.

    ATELIER DE MENUISERIE-ÉBÉNISTERIE

    Deux moniteurs d’atelier encadrent les travailleurs qui sont amenés à réaliser des réparations de meubles (consolidation etc…) et mettent en œuvre des techniques de rénovation telles que la marqueterie, le placage, le vernis au tampon, la dorure à la feuille d’or, la patine et la peinture sur des meubles modernes et anciens.

    Ces deux ateliers sont pourvus de postes de travail aménagés permettant d’accueillir les travailleurs en toute sécurité. Les personnes ayant déjà une expérience dans la couture ou dans l’ébénisterie/menuiserie sont les bienvenues.

    Vous pouvez envoyer vos candidatures à :
    g.defonclare@argonautes.org

  • Plus de 8 000 emplois créés pour accompagner les enfants handicapés

    aesh-enfant-handicape-ecole.jpg

    Pour cette rentrée, le gouvernement a prévu 8 068 postes supplémentaires d’accompagnants d’élèves en situation de handicap afin de faciliter la scolarité de ces enfants.

    « Le Président de la République s’est engagé à ce que chaque enfant handicapé puisse bénéficier d’un accompagnement dans la scolarité », rappellent le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, et la secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées, Sophie Cluzel, dans un communiqué.

    Pour la rentrée 2017, le ministère de l’Education nationale a mobilisé plus de 80 000 accompagnants : 50 000 contrats aidés d’auxiliaires de vie scolaire (AVS), 22 000 emplois à temps plein d’AESH(accompagnants des élèves en situation de handicap) et 8 068 postes supplémentaires d’AESH. Ces 8 068 nouveaux emplois doivent permettre de « couvrir l’ensemble des besoins », précise le communiqué. Ainsi, pour l’année scolaire 2017-2018, 164 000 élèves handicapés scolarisés en milieu ordinaire pourront être accompagnés, « soit une progression de 12 % par rapport à la rentrée 2016 ».

    Le gouvernement actuel poursuit ainsi la politique menée sous la présidence de François Hollande consistant à convertir des emplois d’AVS recrutés en contrats aidés, en AESH sous contrat de droit public. Pour rappel, les AESH ne sont pas des fonctionnaires de l’Etat, mais des agents contractuels de la fonction publique (...) Cliquez pour lire la suite.
     
    Article La Provence - Publié le 29/08/2017
  • Reconnaissance du handicap : Bien rechercher un emploi

    emploi_handicap.jpg

    Comment mener au mieux sa recherche d’emploi avec une reconnaissance du handicap ?

    Philippe Lambert est directeur des ressources humaines au sein du groupe Hays France et Luxembourg. Nous lui avons demandé conseil pour savoir quelle est selon lui la meilleure manière de rechercher un emploi lorqu’on dispose de la reconnaissance du handicap (RQTH) attribuée par la MDPH.

    Tout d’abord, un candidat disposant d’une reconnaissance du handicap peut-il organiser sa recherche d’emploi de la même manière que tous les autres candidats ? Ou doit-il d’emblée adopter une méthode différente ?
    Chez Hays, on part du principe qu’un candidat en situation de handicap est un candidat comme un autre, avec un profil et des compétences qui lui sont propres. C’est en fonction de ces éléments positifs qu’il doit organiser sa recherche, et pas tellement en fonction de son handicap. Celui-ci est une caractéristique supplémentaire, et sa RQTH peut éventuellement être un plus pour des postes sur lesquels les entreprises reçoivent beaucoup de candidatures. Dans tous les cas, le candidat doit toujours valoriser ses compétences avant de mettre en avant son handicap. Donc, un candidat qui dispose de la RQTH doit organiser sa recherche comme quelqu’un d’autre, notamment en utilisant les moyens habituels : consultation d’offres et réponses aux annonces, candidatures spontanées, développement d’un réseau, utilisation des réseaux sociaux… Il n’y a pas de grandes différences à ce niveau-là.

    Comment choisir entre les sites Internet généraux et les sites Internet spécialisés ? Faut-il donner la priorité aux banques de CV en ligne et sites d’offres d’emploi réservés aux travailleurs handicapés ?
    Le mieux est d’utiliser aussi bien ces deux options. Les sites Internet généraux ne proposent pas forcément les mêmes annonces que les sites spécialisés, et consulter les deux types de plateformes permet d’élargir la recherche et d’accéder à davantage d’offres d’emploi que les candidats ne bénéficiant pas de la RQTH. Après, cela dépend aussi de chaque profil et des spécificités de chacun. Un candidat qui a un handicap lourd et un niveau de compétences faible aura peut-être plus de chances de trouver une offre qui lui correspond sur un site réservé aux candidats reconnus travailleurs handicapés. En revanche, pour un candidat très qualifié dans un domaine ou sur une compétence très recherchée par les entreprises, il sera utile de se tourner vers les sites généraux ou d’envoyer des candidatures spontanées. Tout dépend donc du profil, des compétences, et de la recherche de chaque candidat (...) Cliquez pour lire la suite.

    Article Handirect.fr - Publié le 29/05/2017

  • Les nouveautés de la rentrée scolaire 2017 dans l'académie Aix-Marseille

    logo_acad_aix_marseille.pngPour la rentrée scolaire, 455 postes d'enseignants ont été créés dans l'académie Aix-Marseille et 4.539 nouveaux élèves seront accueillis dans les 1er et le 2nd degrés. Une rentrée marquée par plusieurs changements, dont le retour à la semaine de quatre jours dans 99 communes des Bouches-du-Rhône.

    Accompagnement des élèves en situation de handicap

    Dans l'académie, 604 emplois supplémentaires sont créés pour accompagner les élèves en situation de handicap. Ils remplacent les contrats aidés, "dans une dynamique de sécurisation et de stabilisation de l'emploi", assure le rectorat (...) Cliquez pour lire la suite.

    Article France Bleu Provence - Publié le 29/08/2017