- Page 3

  • Une journée d'information sur la vie en maison de retraite du 13 et Alzheimer

    Une journée d'information sur la vie en maison de retraite du 13 et Alzheimer
    Le 15 juin prochain, aura lieu la Journée d'Information et de Conseil sur Alzheimer dans les Bouches-du-Rhône dédiée aux aidants, aux personnes âgées et à leurs familles. Des conseils et des informations pratiques sur la vie en maison de retraite du 13 seront disponibles. Des experts en gérontologie répondront aux questions par téléphone concernant l'hiver pour les personnes âgées. En fin de journée, les participants recevront un guide reprenant des adresses utiles et des conseils pratiques. Si vous souhaitez des informations sur les associations et la vie des séniors dans le département, rendez-vous sur notre page internet.

  • Les Sénateurs dégradent l'accessibilité : la honte!

    CollectifpouruneFranceAccessBanniere HD.JPGL’Association des paralysés de France (APF) est particulièrement révoltée par l’examen du projet de loi de ratification de l’Ordonnance relative à l’accessibilité par le Sénat hier en fin de journée. L’APF, présente au Sénat, a été choquée d’entendre les discours rétrogrades de la majorité des Sénateurs sur l’accessibilité ! Les principaux amendements faisant échos aux attentes des associations ont été rejetés par les Sénateurs et par Ségolène Neuville, Secrétaire d’Etat en chargée des personnes handicapées, alors qu’elle affirmait aux associations, il y a quelques jours, s’en remettre à la sagesse des Parlementaires pour faire évoluer le texte.

    Par contre, les amendements des « lobbies » (collectivités locales, commerçants, entreprises, etc.) ont été entendus par les Sénateurs ! Ainsi, les personnes en situation de handicap sont désormais privées de logements sociaux accessibles, les Sénateurs proposent de se passer des ascenseurs pour accueillir les personnes au rez-de-chaussée ou encore de « porter les personnes » !!

    Au final, un texte qui fait honte à la France et une posture irrespectueuse de Sénateurs et de la Secrétaire d’Etat qui n’ont que faire des difficultés quotidiennes des 9,6 millions de personnes en situation de handicap.

    L’APF se tourne désormais vers les députés qui devront examiner prochainement le texte et espère un sursaut de leur part !